Clémence Priou

Clémence, 31 ans

Rédactrice freelance et créatrice du blog www.lanazairienne.fr.

Il y a 4 ans j’ai fait le pari fou de quitter Paris et mon travail de journaliste dans l’audiovisuel pour m’installer à Saint-Nazaire, ma ville d’origine. Stupeurs et tremblements dans mon entourage, on pensait que j’avais fait l’erreur de ma vie !

« Tu ne trouveras jamais de travail ! », « Tu tires un trait sur toute forme de vie sociale ! », « Là-bas c’est la grisaille ! ».

Ma réponse à ses représailles, je la donne sous forme d’estocade :

Il était une fois, une ville mal-aimée située en Bretagne sud. Mais genre très au sud. Souvent malmenée par la presse qu’elle avait mauvaise, elle en avait pris son parti. Partie de loin autant laisser dire, l’Histoire se chargerait du reste. Et nous on reste.

Grise, moche, triste, tels étaient les quolibets dont on l’affublait. Mais la fable est faite pour être changée et de cette mission, j’en ai fait un plan d’action. Tout d’abord, à l’abordage, la « Nazairienne » imprimée sur t-shirt devint notre étendard. Pas de quartier, on les décline sur affiches ! « C’est un roc ! … c’est un pic… c’est un cap !

Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule ! ». Non c’est le  quartier du Petit-Maroc !

Défendre la cité maritime est vite devenu mon cheval de bataille et le slogan « Fière d’être Nazairienne » mon mantra. Je souhaitais montrer notre Saint-Nazaire, avec sa poésie, ses atouts et ses faiblesses, l’âpreté des vestiges de l’Histoire qui côtoient la douceur du front de mer. Une complexité qui confère aux lieux un caractère plein de panache. Sublimer le narratif à travers des images, transposer le ressenti sur la page, vous transporter à la plage, voilà ce que je vous propose !